San Cristobal de las Casas

Surnommée la capitale culturelle du Chiapas, San Cristobal de las Casas est également l’un des plus beaux « Pueblos Magicos » (village magique) du Mexique. Fondée en 1528, San Cristobal de las Casas occupa une place importante à l’époque coloniale. C’est toujours un plaisir de se promener dans ses rues pavées, où vous pourrez admirer ses maisons colorées aux toits de tuiles.

San Cristobal de las Casas : capitale des hauts plateaux du Chiapas :

San Cristobal de las Casas, c’est aussi la capitale des Altos (hauts plateaux), nichée au creux de la vallée de Jovel et entourée de montagnes tapissées de pins. Elle bénéficie d’un climat tempéré et possède une atmosphère hors du commun. Cette ville colorée, ses rues pavées, ses soirées fraîches embaumées par la fumée des cuisinières à bois séduit toujours ses visiteurs. Los Coletos, habitants de San Cristobal, profitent de 6 mois de fêtes, nationales, religieuses indiennes, catholiques et patronales au bruit des pétards, danses et chants au rythme de la musique du marimba.

Les incontournables de San Cristobal :

  • Le Zócalo ou Plaza 31 de Marzo, bordé d’arcades où s’abritent divers commerces.
  • Le Palacio del Municipio
  • La Catedral
  • Les Templo de Guadalupe, de San Cristóbal et de Santo Domingo
  • Les musées de los Altos de Chiapas, Sergio Castro e Hijos et Na Bolon
  • Le Mercado Municipal
  • Les Grutas de San Cristobal à sept kilomètres.

Aux alentours de San Cristobal, la route 190 est parsemée de Ranchos, de plantations de café et de cacao. La présence de différents groupes ethniques et son héritage Maya font de San Cristobal de las Casas un véritable marché d’un riche artisanat coloré et divers. Sa cuisine offre une variété de petits plats typiques qui éveillent nos papilles. Son café de réputation mondiale attire de nombreux visiteurs amateurs de ce nectar faisant partie du patrimoine naturel du Chiapas. San Cristobal de las Casas est un lieux tratégiquement un point incontournable du Chiapas. Depuis cette belle cité nous pouvons aller à la découverte des richesses naturelles et culturelles du Chiapas. Terre de traditions et de cultures, nous sommes, là où bat le cœur du Mexique.

San Cristobal de las Casas, terre indigène :

Vous pourrez découvrir quelques villages mayas dignes d’intérêt autour de San Cristobal comme San Juan Chamula où se mélangent les rites catholiques et les croyances préhispaniques dans la petite église d’un blanc étincelant. Ne cherchez pas de banc, les fidèles s’agenouillent sur un sol jonché d’épines de pins. Seuls de petits espaces sont balayés pour faire place à une multitude de cierges collés à même le sol. Ce lieu de culte est avant tout un lieu de vie et de rencontre où certains boivent, d’autres fument et parlent de la vie quotidienne. Les femmes allaitent aussi au milieu des incantations les plus sacrées. L’appareil photo dans ces lieux de prières est strictement interdit, pour les indiens il est un voleur d’âmes et ce petit clic pourrait vous attirer des réactions violentes et même vous conduire en prison… Les accords votés entre l’EZLN (mouvement révolutionnaire Zapatiste) et le représentant du gouvernement en 1996 sur les droits et cultures des populations indigènes ont été signés à San Andres Larráinzar pour être plus tard réfutés par le président Ernesto Zedillo Ponce de León, qui augmenta alors la présence militaire. Petit village très authentique en dehors des circuits classiques, il faut assister au culte à l’église pour admirer notamment la tenue resplendissante des femmes et se laisser envoûter par l’ambiance opaque encensée par le copal.

San Lorenzo Zinacantán (pays des chauves-souris), est celebre pour son marché aux fleurs et son église de San Lorenzo. L’hospitalité des villageois vous invitera à goûter leurs tortillas arrosées de Poch (alcool d’agave et de canne à sucre, hallucinogène). Ses habitants, les indiens Tzotziles sont d’habilles horticulteurs qui approvisionnent tout le Mexique en œillets, glaïeuls, roses, lis et chrysanthèmes. Ils portent des vêtements très caractéristiques.
San Pedro Chenalhó dans les montagnes Nord où l’on s’y rend à cheval et Tenejapa au sein d’une charmante vallée, dans un écrin montagneux. Les femmes d’Amatenango, potières de renom, travaillent encore suivant la méthode précolombienne.

San Pedro Chenalhó dans les montagnes Nord est accessible à cheval. Tenejapa, au sein d’une charmante vallée, dans un écrin montagneux est aussi à connaitre. Les femmes d’Amatenango, potières de renom, travaillent encore suivant la méthode précolombienne.

Ocosingo, réputée pour son marché, Tianguis Campesino, sur la route de Palenque, sise dans une splendide vallée, à côté du fabuleux site Maya de Toniná. Le Balneario Jatate et celui de Las Lajas sont d’excellents lieux de baignade.

A l’Ouest de San Cristobal la réserve Huitepec de 235 hectares, sur le volcan du même nom, est l’endroit où les Mayas viennent cueillir leurs plantes médicinales.

 

Partager cet article :


Je suis déjà venu(e) au Mexique :

OuiNon

J'aimerais un séjour ...
plagerencontresculturenatureluneDeMielaventure

J'aimerais voyager ...autotourguide

Contact :




captcha