Acapulco, Taxco et Cuernavaca

acapulco_ville_mexique_eglise

Acapulco, c’est d’abord sa baie, considérée comme la plus belle du monde, ces plages désertes en bord de Pacifique, ses plongeurs de la mort, les Clavadistas s’élançants du haut des falaises de la Quebrada et son coucher de soleil inoubliable… Vous allez adorer !

Taxco, sur le chemin d’Acapulco :

Nous sommes partis, Brigitte, Paco et moi-même, Jean-Charles, ce week-end du 6 avril en inspection touristique pour vous, nos amis les voyageurs de Mexique Découverte et pour donner également aux autres l’envie de nous suivre. Donc sur la route à l’aller, nous avons fait un petit crochet par la fameuse ville de Taxco, inévitable pour sa tradition mondiale d’orfèvrerie. Taxco aussi connue pour ses rues pavées, ses placettes bondées flanquées à versant de colline et ses vieilles maisons qui contrastent avec les fleurs colorées de leurs balcons. Un petit bijou !

Acapulco de nuit, arrivée à Pie de la Cuesta :

Il est 9:00 h du soir lorsque nous arrivons à Pie de la Cuesta, en sortant de notre véhicule nous sommes tout de suite enveloppés par une ambiance chaude et humide, très très agréable et très inhabituelle pour nous habitants de Mexico

Immédiatement, alerté sans doute de notre arrivée, Carlos vient nous souhaiter la bienvenue comme si nous nous nous connaissions depuis toujours, un accueil à la mexicaine, longues embrassades tout en vous congratulant d’agréables et multiples paroles de bienvenue, el abrazo mexicano…

Son hôtel, est un établissement de front de mer à Pie de la Cuesta, bigarré comme beaucoup de façades mexicaines. Tout en longueur on y accède en effaçant les palmes des cocotiers sur son passage, nous sommes immédiatement conduits dans nos chambres, elle sont simples, très propres et pleines de petites attentions telles que bougies, encens, petites lumières tamisées, une cruche d’eau naturellement fraiche, posée sur une table basse et ses murs rugueux, blanchis à la chaux, j’aime…

Gastronomie de Pie de la Cuesta, Acapulco :

Dès que nous sortons de nos chambres les vagues de l’océan nous offrent un impressionnant décor devant lequel nous restons rivés un instant avant d’accéder à la piscine, pour nous rendre à la salle à manger… Nous avions le choix, dîner accompagnés par le fracas des vagues sur la plage, à même des tables dressées sur le sable, ou bien tout simplement dans l’espace le plus traditionnel, le restaurant, tout de même très intime. Et maintenant venons-en au plus important du moment, comment est cette table ? Je ne dirais qu’une chose, nous avons régalés nos papilles d’une cuisine mexicaine sophistiquée, gouté à un excellent mezcal, n’ayant pas peur de dire: « le meilleur que je n’aie jamais bu »

Acapulco, on y revient :

Los Flamingos d’Acapulco sans aucune modification depuis sa construction, fidèle aux années 30, est sans aucun doute l’hôtel du Mexique le plus mythique, avant même l’hôtel California en Basse Californie. Dès que nous entrons dans le hall de la réception le ton est donné, les murs sont recouverts de vieux cadres avec des photos jaunies représentant Alfonso, le patron de l’établissement avec toutes ces stars qui séjournèrent dans son établissement, telles que Tyrone Power, Errol Flynn et bien d’autres en cliquant ici. Nous sommes accueillis chaleureusement par Miguel-Angel, le gérant qui nous invite à le suivre pour la visite de l’établissement. La situation est impressionnante, suspendu au dessus de la falaise surplombant l’océan face à l’île de la Roqueta… S’étalant tout en longueur pour que la cinquantaine de chambres, toutes de plein pied, donnent face à la mer. En suivant nous arrivons à l’ère Wesmuller où Johnny lui-même dessina la piscine et ses appartements tout proches sans aucun angle extérieur… Puis nous sommes rentrés en compagnie de Miguel dans chambre 31, celle qui était occupée par notre idole de ces années là, John Wayne, vous avez bien lu, John Wayne y a vécu lors de tous ses passages à Acapulco, wouah ! comme diraient nos amis américains… Que de mythes et de légendes se sont créés ici… J’aurais adoré voir cette ambiance derrière l’objectif d’une caméra… Le bar de cet hôtel est aussi mythique grâce à son fameux cocktail Coco-Loco mondialement connu… Ne partez pas sans l’avoir goûté…

Après avoir déjeuner a Acapulco :

Nous avons déjeuner non loin de la place centrale, face à la baie, une soupe de camaron et un ceviche, spécialité bien revendiquée par la ville d’Acapulco. S’en suivit une petite promenade digestive, derrière le Zocalo, très haute en couleurs de la Havane, ambiance cubaine garantie…

Sortie en voilier à Acapulco :

Un peu plus tard dans l’après midi  nous sommes sortis en voilier pour faire le tour de l’île Roquette et ainsi voir le magnifique coucher de soleil, je vous ferai partager cette expérience à travers quelques photos…

L’ambiance des rues d’Acapulco :

Ici pas de Mariachis seulement les bandas tonitruantes appelées Chiles Fritos (Piments frits), nous sommes bien au Mexique…

Cuernavaca, sur le retour d’Acapulco :

Juste un petit arrêt à Cuernavaca pour déjeuner en beauté dans la ville coloniale de l’éternel printemps…

Vols pour Acapulco pas cher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte