Camino Real UNESCO

Le Camino Real (chemin royal), est aussi connu sous le nom de Camino a Santa Fe. C’était une route commerciale de 2 560 kilomètres de distance. Elle reliait la ville de Mexico à la ville de Santa Fe (dans le Nouveau Mexique aux Etats-Unis). Dans sa portion centrale, qui connecte Mexico à Zacatecas, on y retrouve d’importants gisements d’argent. Il est ainsi appelé la route de l’argent. Le Camino Real passe à travers la Ville de Mexico, le District Fédéral (D.F.) et les Etats de Mexico, Hidalgo, Querétaro, Guanajuato, Jalisco, San Luis Potosí, Aguascalientes, Zacatecas, Durango et Chihuahua au Mexique, puis les actuels Etats nord-américains du Texas et du Nouveau Mexique.

Camino Real, route de l’argent :

Ce chemin servait au transport de l’argent extrait des mines de Zacatecas, Guanajuato et San Luis Potosí, ainsi que pour le mercure provenant d’Europe. À l’époque de la Conquête, il permit le développement de diverses populations. En effet, beaucoup de logements et d’haciendas furent construits comme points de chute tout le long la route. De plus, durant près de trois siècles, tout un patrimoine culturel se mit en place grâce à la grande valeur des archives, des œuvres d’art religieuses et civiles, des manifestations musicales, ainsi que de la culture gastronomique.

Avant l’arrivée des espagnols, les tribus nomades vivaient de la chasse et de la pêche. Ils commencèrent ensuite à se lancer dans l’agriculture et mirent en place un réseau qui forma le Camino Real, bien avant l’arrivée des Européens. Une fois la grande Tenochtitlan soumise (ancienne capitale dans le monde aztèque), les conquistadors commencèrent une série d’expéditions ayant pour but d’étendre leur territoire acquis. De cette façon ils obtinrent toujours plus de richesses pour la couronne espagnole. Les colons ne tardèrent donc pas à trouver l’argent qu’extrayaient les indigènes et commencèrent à suivre le fameux Camino Real.

En 2010, l’UNESCO inscrivit une portion du Camino Real de Tierra Adentro comme Patrimoine Mondial de la Culture et de l’Humanité. Cette zone s’étend sur environ 268 000 hectares, répartie entre divers sites. Ce sont plus de 60 lieux qui furent inclus sur la liste de l’UNESCO grâce à la reconnaissance du Camino Real comme Patrimoine de l’Humanité.

Partager cet article :
  • :