Oaxaca UNESCO

Oaxaca a un parfum unique, ses trésors artistiques et architecturaux, dans les différentes cultures, convergent pour sublimer ses richesses. Elle se convertit ainsi en une ville des plus créatives et colorées du Mexique.

La Capitale Oaxaca de l’Etat éponyme

Dans cette ville magnifique abondent ethnies et cultures. Elles donnent ainsi vie à des traditions, de l’artisanat et des saveurs uniques au monde.

Fondée au XVIe siècle, ses bâtiments sont de grandioses exemples du baroque de la Nouvelle-Espagne. S’élèvent un peu partout des églises et des chapelles, la plupart érigée en pierre de taille verte. L’église de Santo Domingo de Guzmán serait l’exemple le plus frappant de son architecture.

Aujourd’hui, Oaxaca est aussi une ville cosmopolite avec ses restaurants de grande gastronomie mexicaine, ses mezcalerías, ses boutiques d’un art populaire tout à fait exquis (alebrijes, broderie et céramique noire). En outre, dans ses environs vous pouvez visiter de mystérieux sites archéologiques et la merveille naturelle de Hierve el Agua (eau qui bout).

Centre historique de Oaxaca

Déclarée Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO (1987), le centre historique abrite des bijoux coloniaux. Le Zocalo (place de la Constitution) est entouré par d’anciens bâtiments et sous ses porches, restaurants et cafés abondent. A l’extrême nord-ouest se situe la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption (Nuestra Señora de la Asunción), sertie d’une exquise façade de pierre de taille verte. A côté de celle-ci l’Alameda, où les habitants se rassemblent pour se détendre ou pour écouter de la musique. Sur le côté se trouve le Musée des peintres Oaxaqueños (de Oaxaca). D’autres musées valent la visite: le Textile Museum of Oaxaca et le Musée d’Art préhispanique Rufino Tamayo.

Le paseo Macedonio Alcalá

Nous parlons d’une élégante avenue jonchée de librairies, restaurants, boutiques d’artisanat et cafés. En chemin, vous trouverez sûrement quelques expositions d’art formelles à même la rue. Des femmes vendent un merveilleux artisanat d’alebrijes, de broderies et des puestos (stand) de nourriture (essayez le tejate !). Il est également probable que, dans votre promenade, vous vous voyiez immerger dans un défilé, une fanfare ou une célébration de mariage.

Les marchés de Oaxaca

Au sud du Zocalo, on trouve les célèbres marchés Benito Juarez, où il se vend des fleurs, des fruits frais, mais aussi de l’artisanat. Le 20 novembre, entre bien d’autres produits de Oaxaca, vous pouvez y trouver du Mole (sauce à base de chocolat), des Chapulines (sauterelles grillées), tlayudas (spécialité de tortilla oaxaqueña), tamales (gâteau à base de maïs) et le fameux chocolat de Oaxaca consommé dans tout le Mexique.
Centre Culturel Santo Domingo

Ce haut lieu culturel est composé de l’église de Santo Domingo de Guzmán, belle façade de pierre de taille verte et un admirable intérieur, exemple des plus précieux au monde de l’art baroque religieux. L’ancien couvent de Santo Domingo abrite le jardin ethnobotanique, le magnifique Musée des Cultures de Oaxaca et la bibliothèque de Fray Francisco de Burgoa.

Basilique de Notre-Dame de la Soledad

A l’ouest de la ville se dresse ce temple avec son impressionnante façade en forme de paravent. Il est encadré par le Jardin Socrate, où se vendent des sorbets exotiques (nieve), et la grande Plaza de la Danza.

Partager cet article :
  • :