Le Tequila et le Mezcal

Tequila Mezcal Mexique

On parle beaucoup de ces deux alcools traditionnels mexicains que sont le Tequila et le Mezcal, les deux références en spiritueux les plus connus du Mexique.

Focus sur une tradition qui perdure depuis des siècles

Tout comme le Tequila, le Mezcal est un alcool tiré d’agaves mexicains.

Ces deux alcools se distinguent principalement par leur mode de fabrication et leur origines territoriales bien différentes. Imaginez que pour un mexicain, associer les deux équivaudrait à confondre un Bordeaux avec un Côte-du-Rhône ; crime le lèse-majesté !

Principales différences entre el Tequila et le Mezcal

El Tequila provient essentiellement d’une seule qualité d’agave, l’agave bleu exclusivement cultivé dans l’État de Jalisco ; en revanche le Mezcal est distillé à base de toutes sortes d’agaves provenants de toute la République mexicaine.

Il y a une autre grande différence dans la cuisson de leur piña (mère) avant leur distillation ; la piña de l’agave bleu pour l’élaboration del Tequila est portée à ébullition durant sa cuisson,  alors que la piña des différents agaves pour l’élaboration du Mezcal est brulée, ce qui lui confère ses saveurs robustes et boisées…

El (la) Tequila

El Tequila est une appellation d’origine contrôlée issu essentiellement de l’État de Jalisco. Son nom provient d’un joli petit village typiquement mexicain aux belles patines naturelles abritant des distilleries centenaires, qui seront fières de vous faire déguster leur breuvage.

À l’origine, les méso-américains ne maitrisant pas la technique de la distillation, produisaient avec les agaves une boisson au degré d’alcool faible, appelée le Pulque. Celui-ci  ne donnait pas toute satisfaction aux espagnols qui étaient en manque de sensations fortes. Ces guerriers mirent leur savoir faire  au service des mexicains et ce faisant, ils donnèrent naissance à ces deux alcools qui aujourd’hui sont les fleurons du Mexique appréciés dans le Monde entier !

El tequila est fabriquée à partir de l’agave bleue puis vieillie dans des futs de chêne importés de France. Pour être dénommée en tant que tel, el tequila doit présenter au minimum 60% d’agave bleue. On dit dans ce cas que el tequila est « mixte ». Si le produit contient 100% d’agave bleue, le produit est dit pur et le prix est par conséquent significativement plus élevé. Mais quand on aime on ne compte pas !

On peut tout de même le consommer avec du citron ou bien de la « sangrita », une préparation à base de tomates, d’agrumes et de chile, bien entendu. Les puristes comme moi le boivent cul sec, pour en apprécier les effluves et la saveur !

Comment servir el Tequila

On le déguste dans de petits verres tube que l’on appelle caballito, on peut l’accompagner de citron vert et de sel ; mais la meilleure façon de le déguster c’est dans un verre à cognac ou de style Bourgogne. La température idéale se situe entre 14º et 18º. Vous pourrez accompagner cette dégustation avec des mets tels que rôti de porc et champignons ; le tartare de thon se marie à merveille et les huitres sont, pour moi, le mariage parfait.

Mes cocktails de Tequila préférés

La littérature nourrit notre esprit…

Mais maintenant il faut se mettre dans la peau d’un mixologue et préparer avec Amour ces délicieux cocktails !

Cocktail de Verano (d’été)

60ml de Tequila

22ml de miel

22ml de jus de citron vert

60ml de jus de pastèque

3 gros glaçons

Imaginez-vous sur le deck de la piscine, une belle terrasse au bord des Caraïbes, sirotant ce cocktail en compagnie d’amis par une belle et chaude soirée mexicaine.

Cocktail Aguacate

15ml de sirop d’agave

15ml de jus de citron jaune

30ml de jus d’ananas

8 lamelles d’avocats

45ml de Tequila

Passez le tout dans un mixer, filtrez, versez dans de beaux verres à cocktails, saupoudrez de poivre vert et décorez avec une tranche de citron.

Mes conseils

Pour ces deux cocktails, utilisez de bons produits bio. Vos fruits doivent être gorgés de soleil pour donner le meilleur d’eux-mêmes ; achetez un bon miel artisanal fait dans la pure tradition de nos meilleurs apiculteurs. Choisissez de beaux verres, bannissez les bocaux en verre à boire, ils suffisent peut être pour un simple jus de fruit, mais vos cocktails méritent mieux !

Bien-sûr, le choix du Tequila est primordial, Don Julio est un très bon tequila, très courant en Europe, mais aussi le Casa Dragones Joven, le 1800 et Campo Azul Blanco seront parfaits.

Je vous souhaite une douce ivresse aux effluves mexicaines, avec en fond musical, quelques mariachis pour accompagner ce voyage au Mexique.

Attention, el tequila peut vous emmener sur des pentes glissantes. Avant de vous lancer dans la dégustation, regardez cette vidéo avec George Clooney !

Salud y Viva Mexico !

Le Mezcal

« Para todo mal, mezcal ; para todo bien, también… y si no hay remedio, litro y medio »

La traduction française de se dicton n’a pas de sens car elle ne rimerait pas… mais doit-on tout traduire ?

 

Ces dernières années, le Mezcal est devenu très prisé dans les villes, en particulier au Mexique, où les implantations dans les zones les plus chics ont choisi d’offrir cette boisson fabriquée le plus souvent de manière artisanale. À son tour, ce «boom» a été utilisé par les principaux producteurs de Mezcal comme le sont les États de Oaxaca et du Michoacán, où les mezcalerias ont acquis une certaine notoriété. Nous avons donc pris soin de consulter les experts et les amateurs de cette boisson pré-hispanique.

 

Le mezcal peut être de première catégorie (100% Agave) ou de seconde catégorie : plus de 80% d’agave. Le vieillissement d’un tel alcool dure de quelques mois pour le « blanco » à plusieurs années pour le « anejo ». On retrouve aussi dans certaines bouteilles de Mezcal un gusano (chenille) qui vit dans les Agaves ; il marine sagement dans la bouteille de mezcal des mois durant. Celui ou celle qui aura le courage de la savourer sera digne d’être mexicain ou mexicaine !

S’avale avec la dernière gorgée de la bouteille…

 

Généralement, les palais de ces messieurs préfèrent le mezcal pour son goût boisé, les papilles féminines sont plus heureuses avec el tequila qui est plus raffiné et plus élégant. Ceci est mon point de vue, vous jugerez sur place et vous me direz quel est votre préférence.

Identifier un mezcal traditionnel de qualité

Une grande partie de l’expérience de la dégustation d’un bon Mezcal commence dans le choix approprié : un Mezcal traditionnel, composé de 100% d’agave alcool et aucune intervention industrielle ou chimique, ce qui garantit la qualité.

 

En plus de vérifier l’étiquette pour le confirmer — 100% d’agave esprit — nous recommandons de mouiller un doigt et frotter le liquide sur la main pour sentir les arômes. Vous remarquerez l’odeur de l’agave cuit qui suit. Le Mezcal traditionnel doit être transparent. Si vous trouvez un jaune ou ambrée, c’est qu’il a été élevé en barriques, ce qui inhibe un tant soit peu les saveurs originales et des arômes.

L’odeur du Mezcal

Semblable à une dégustation de vin, vous devez commencer par les arômes . Portez votre verre, de votre nez à votre bouche et identifiez les essences, vous devez trouver la même odeur que celle découverte quand vous avez frotté votre main avec quelques gouttes de Mezcal.

 

En buvant le Mezcal , essayez de découvrir les aromes prédominantes…. Voici quelques aromes que vous pouvez retrouver mais je vous laisse à votre propre expérience.

  • Fleurs: gardénias, de violettes, fleurs de lys et de calcaire.
  • Fruits: mangue, goyave, pomme et la banane.
  • Épices: cannelle, l’anis, le poivre, les clous de girofle et la vanille.
  • Herbes: cresson, papalo, romarin et l’origan.
  • Agrumes
  • Copal
  • Fruits de mer

 

Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous remarqué une différence ?

Salud !

Y tu, eres Mezcal o Tequila ? (Et vous, êtes-vous plus Mezcal ou Tequila ? )

Autre breuvage alcoolisé mexicain : El Aguardiente

Le Mexique est un grand pays et nous n’en connaissons généralement que la face émergée de l’iceberg. Il existe aussi une boisson populaire, l’Aguardiente, une eau de vie très forte à base de jus de canne. Avis aux amateurs de spiritueux, l’agence Mexique Découverte a sélectionnée pour vous, les meilleures distilleries pour un petit parcours « découverte » des alcools mexicains. Nous mettons à votre disposition un service de transfert privé pour votre retour à l’hotel donc vous pouvez vous lâcher !

Commentaires :

  1. Eduardo – Simplement Cocktail

    […] La tequila et le mezcal, page consultée le 11 février […]

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      De ce pas je vous retrouve sur votre blog… Ne pourrait-on pas se retrouver pour prendre un cocktail ensemble !

      Répondre
    1. Léa Edart Post author

      Leur différence vient d’abord des lieux de production, complètement différents, de l’agave et du type de distillation. Ce sont deux alcools bien différents même s’ils sont produits avec la même plante. Mais tout ça vous le savez déjà grâce à l’article très intéressant publié sur votre blog!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte