Sites Archéologiques

Selon l’INAH (Institut National d’Antropologie et d’Histoire) du Mexique, il existe plus de 40 000 sites archéologiques sur les terres mexicaines, 13 000 sont recensés et seulement 187 sont mis à jour et ouverts au grand public. La région où la plupart de ces sites sont concentrés est la zone Maya, suivie par le Centre du Mexique et les vallées de Oaxaca. 

Les diverses cultures et leurs sites archéologiques au Mexique

Teotihuacan « le lieu où les dieux furent conçus », (État de Mexico) et Cholula « lieu de ceux qui ont fui » (Puebla)

Toltèque : Tollan-Xicocotitlan « lieu de tulle près du lieu des abeilles »

Totonaque : El Tajin (Veracruz)

Zapotèque : Monte Alban « la colline verte » (Oaxaca)

Olmèque : La Venta (Tabasco)

Et la culture Maya :

– Comalcalco « maison des victuailles » (Tabasco)
– Pomona (Tabasco)
– Edzná « maison de l’écho » (Campeche)
– Becan (Campeche)
– Calakmul « ville aux pyramides adjascentes » (Campeche)
– Hochob (Campeche)
– Palenque (Chiapas)
– Tenam Puente (Chiapas)
– Yaxchilan (Chiapas)
– Bonampak (Chiapas)
– Tonina (Chiapas)
– Tulum (Quintana Roo)
– Coba « eau troublée » (Quintana Roo)
– Chacchoben « maïs rouge » (Quintana Roo)
– Kohunlich (Quintana Roo)
– Uxmal (Yucatan)
– Mayapan (Yucatan)
– Ek Balam « jaguar noir » (Yucatan)
– Oxkintok « la pierre des trois soleils » (Yucatan)
– Dzibilchaltún « l’endroit où il y a des écrits sur des pierres plates » (Yucatan)
– Chichen Itza « Au bord du puit des sorciers de l’eau » (Yucatan)

Dans le nord nous avons aussi des sites archéologiques tels que Paquimé « grande maison » de la culture Paquimé, un site en adobe en plein désert qui ne ressemble à aucun autre.
À Mexico capitale, en plein centre historique nous avons également le Templo Mayor « grand temple ou temple majeur ». Ce site Aztèque de l’époque Mexica fut découvert en 1978 par des ouvriers de la compagnie d’électricité qui grattaient le sol pour enfouir leurs cables électriques. De nos jours les fouilles continuent encore dans l’ambiance tapageuse de cette immense cité.

Palenque pyramide forêt

Palenque

Palenque est l’un des centres cérémoniels les plus importants du premier empire maya. C’est également l’un des sites archéologiques les plus beaux du Chiapas. Il a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987. Situé au cœur de la jungle, la visite de Palenque reste toujours une expérience exceptionnelle.

Chichen Itza pyramide principale

Chichen Itza

Chichen Itza est l’un des principaux sites archéologiques de la péninsule du Yucatan, situé dans la municipalité de Tinum. Relique importante et célèbre de la civilisation maya, ses principaux bâtiments d’une rare splendeur correspondent au temps du déclin de la culture maya, connu des archéologues.

Teotihuacan Pyramide du soleil et pyramide de la lune

Teotihuacan

Teotihuacan fut déclarée patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 1987. En 2015 après de longues investigations, il fût mis à jour un tunnel de 150 m appartenant au Temple Templo del Serpiente Emplumado en la Ciudadela. Ce fut une très grande découverte, plus de 70 000 objets furent mis à jour  .

Uxmal pyramide

Uxmal

Uxmal est une ancienne ville maya de la période classique. C’est l’un des sites archéologiques les plus importants de la culture maya avec ceux de Chichen Itza et Tikal au Guatemala. Uxmal est situé dans la municipalité de Santa Elena dans l’Etat du Yucatan. Ce site fait partie des points phares de la Ruta Puuc. Il est Magnifique !

Tajin 4

El Tajín

Le Tajín était totalement dépeuplé quand arrivèrent les colons espagnols au XVIe siècle, c’est la raison pour laquelle le site ne fut pas détruit, pour le conserver secret des siècles durant. Le Tajin fut la ville la plus grande de la côte nord du Golfe du Mexique, et les gouvernements eurent de l’influence jusqu’aux Etats actuels de Puebla et de Veracruz. Le site est sous l’égide du Patrimoine Mondial de l’Humanité depuis 1992.

Monte Alban site archéologique pyramide

Monte Alban

Monte Alban est la cité la plus importante de la culture Zapotèque, située à 2 000 m d’altitude, à proximité de Oaxaca. Son nom signifie littéralement « montagne blanche ». Sa situation géographique, d’accès difficile, a sans doute été choisie pour être fidèle au dicton : plus près du ciel, plus près des dieux.

Calakmul pyramide site archéologique

Calakmul

Calakmul est un site archéologique préhispanique maya, situé dans le sud-est de l’État de Campeche (dans la Péninsule du Yucatan). Il est abrité au sein de la réserve de la biosphère de Calakmul, de plus de 700 000 hectares, à quelques kilomètres de la frontière avec le Guatemala. Le site possède environ 70km2 et plus de 6000 structures, et fut la capitale de la région.

 

Tulum plage site archéologique

Tulum

Les eaux turquoises sont éclatantes de beauté et mettent en valeur le site de Tulum. C’est pendant la période postclassique que furent construit les édifices principaux que l’on peut toujours visiter de nos jours. Tulum était un important poste d’observation astronomique et défensif par sa situation face au grand large.

Site archéologique de Coba

Coba

Le site archéologique de Coba se trouve dans la péninsule du Yucatan dans l’Etat du Quintana Roo. Sa pyramide principale, « Nohuch Mul » qui signifie en Maya « le grand monticule » est avec ses 40 mètres une des plus haute pyramide du Yucatan. Vous serez récompensé de son ascension par une vue panoramique imprenable sur la jungle et les nombreux sites qui se trouvent à l’intérieur de la cité de Cobá.

Ek Balam sculptures site archéologique

Ek Balam

Ek Balam est seulement à trente minutes de Valladolid dans le Yucatan. En Maya, son nom signifie « Jaguar Noir ». Ek Balam vu le jour en l’an 300 avant jc. Elle fut la capital Maya la plus riche qui s’appelait à l’époque Talol. Elle dominait une zone très importante et fortement peuplée.

Mayapan pyramide du site archéologique

Mayapan

Mayapan fut fondé aux alentours de 1200 Av JC. Le site se situe sur la municipalité de Tecoh à une quarantaine de kilomètres de Merida. Il est connu comme la Bandera de los Mayas et est considéré comme la dernière grande capitale Maya.

Bonampak peinture murale

Bonampak et Yaxchilan

Bonampak, proche de la frontière guatémaltèque, est au cœur du territoire des indiens Lacandon. Ils font partie du seul groupe Maya jamais christianisé. Il ne resterait que 500 individus. La selva lacandona occupe 13% de la superficie du Chiapas. Ecosystème tropical habité par de nombreuses espèces en voie de disparition, il cache des sites naturels d’une grande beauté comme la Laguna Miramar.

Templo Mayor dans le centre de Mexico City

Templo Mayor

Selon la légende et les dessins qui retrace la scène, El Templo Mayor fut construit sur le lieu où les pèlerins de Aztlan ont découvert  le fameux Nopal Sacré qui était posé sur une pierre et sur lequel se posa un aigle royal, les ailes déployées vers le soleil un serpent dans son bec. Cette scène est de nos jours flanquée sur le drapeau national, symbole du pays.

Cholula pyramide souterraine

Cholula

Cholula vous surprendra avec les restes d’une antique et énorme pyramide préhispanique, considérée comme la plus grande du monde de par sa base. Elle servit aux espagnols de fondation pour le temple de los Remedios (temple des recours). Ce monument est la seule pyramide du Mexique qui peut se visiter de l’intérieur, grâce à un réseau de galeries souterraines.

Mitla, église de la zone archéologique

Mitla

Mitla est un site archéologique situé dans l’état de Oaxaca, temple du Mezcal et du Chocolat. Le site se situe à 40 Kms  de la ville de Oaxaca et à 600Kms de la capitale Mexico.

Partager cet article :
  • :