Contravention de courtoisie pour nos amis voyageurs

desert_voiture

La législation sur les autoroutes et sur l’ensemble du réseau routier mexicain tombe sous le coup des lois fédérales ; elles sont donc régulées uniquement par la Policía Federal – Reglamento de Tránsito en Carreteras Federales. La contravention de courtoisie a été instaurée par respect pour les voyageurs venant visiter le Mexique.

Seule la police fédérale a juridiction sur le réseau routier mexicain

 

Toutes les autres polices n’ont aucun pouvoir sur l’ensemble des routes mexicaines ; que ce soit la Policia Estatal, de Transito ou bien la Policia Municipal. Vous les reconnaitrez à leur grosses lettres blanches logotées sur tous les côtés de leur véhicule.

Donc, sur les routes mexicaines, seule la police fédérale peut relever des infractions et verbaliser ; ce dernier cas est très rare, car la police fédérale a instauré la verbalisation de courtoisie pour les touristes ; c’est à dire plutôt informer et conseiller la prudence en cas de délit mineur ; attention à l’abus d’alcool et aux excès de vitesses, tolérance zéro.

L’articles du code des règlementations routières nous concernant

 

L’article suivant reste dans sa langue d’origine, au cas où vous devriez le présenter à la police de la route ; pour votre information, il est ensuite traduit en français.

Article 198.- La police ne peut, en aucun cas, détenir ni permis, ni les documents du véhicule

Articulo 198.- Las autoridades correspondientes de la Secretaría de Comunicaciones y Transportes, no deberán recoger las licencias federales de conductor, ni las placas y tarjetas de circulación de los vehículos de servicio público federal, como garantía del pago de las multas que correspondan a las infracciones cometidas al presente Reglamento.

Traduction et interprétation française

Article 198 : Les autorités compétentes du secrétariat aux communications et au tourisme, ne pourront en aucun cas détenir les permis de conduire ; ni même les plaques ou les papiers du véhicule ; et encore moins toute autre pièce d’identité comme garantie du paiement d’une contravention, qui correspondrait aux infractions commises au règlement routier mexicain.

S’ils vous demandent vos papiers, les leur montrer sans jamais les leur remettre ; si vous cédez il pourrait retenir votre passeport ou tout autre pièce d’identité contre de l’argent…

En cas de difficulté, contactez-nous sans Hésitation,

Nous sommes aussi là pour cela, et nous nous mettons immédiatement en contact direct avec l’ambassade ; par l’intermédiaire de nos avocats, experts dans ce domaine ; vous verrez comme tout s’arrange par miracle !

Quand on est étranger, comme dans tous les pays du monde, l’ambassade est l’Abra-cadabra qui ouvre toutes les portes, le « Sésame ouvre-toi », le Mexique ne fait pas exception.

Le saviez-vous : En aucun cas ils ne peuvent arrêter un étranger sur le sol mexicain. Pour arrêter un individu, qu’il soit étranger ou même mexicain, ils auraient besoin d’un mandat du procureur (procurador), à l’égal des lois françaises.

Qu’est ce que la Contravention de courtoisie ?

 

Malgré qu’il n’existe pas une réglementation spécifique pour les conducteurs étrangers, la police fédérale, réputée pour être la plus intègre, reconnait et informe son personnel de la contravention de courtoisie (la multa de cortesia) pour les conducteurs étrangers.

D’aucune façon, la Policia Federal peut vous détenir quelque document que ce soit ; elles n’ont pas non plus l’autorité pour vérifier votre situation migratoire, ils n’en ont pas le pouvoir ni la compétence.

Encore une fois, si cela devait se présenter, ça ne serait que dans le seul but de vous extorquer de l’argent en échange. Ne leur donnez donc pas vos documents, montrez les leur seulement.

Astuces à savoir

 

Si vous deviez vous faire contrôler par une quelconque police mexicaine, dans tous les cas, mieux vaut ne pas leur parler espagnol, encore moins en anglais ; vous ne parlez que français, il y a peu de chance ou de malchance qu’ils parlent français…

Ou alors, vous n’avez qu’à présenter une copie de votre permis de conduire et vous dites que les originaux se trouvent à votre hôtel et idem pour tout autre document officiel.

S’ils posent un problème, car ils savent mettre la pression, relevez leur nom et numéro sur leur matricule épinglé sur le côté gauche de leur poitrine ; vous en avez tout à fait le droit, ces identifications sont là pour cela ; appelez-nous immédiatement, et rappelez-vous, vous ne parlez pas espagnol et vous voulez joindre l’ambassade pour comprendre ce que vous veut l’Oficial (l’agent) ; nos avocats se chargeront de tout le reste ; vous verrez comme les choses finissent par s’arranger par enchantement.

En ville, par contre, les infractions de trafic routier sont de caractère local

 

Ceci veut dire, qu’ici la contravention de courtoisie n’est pas en vigueur, et qu’un agent de police tout autre que fédéral, tel que trafico, municipal ou estatal, peut vous verbaliser…

Si vous récoltez un PV de stationnement par exemple

Il vous sera apposé sur le pare brise le feuillet de verbalisation (le papillon), mais ce n’est pas tout, il vous enlèveront également les plaques du véhicule, et rouler sans plaque est formellement interdit, bien entendu…

Pour récupérer ces plaques

Dans la même ville où vous avez récolté le PV, il faudra vous rendre à l’adresse indiquée sur le papillon ; en général pour une infraction de ce type, il vous demanderont de $300 MXN à $500 MXN.

Attention donc à ces petits délits de stationnement qui pourrait perturber votre journée…

Si vous vous faites arrêter sur la voie publique

En aucun cas ne donnez de l’argent liquide, encore moins vos papiers, il risquerait de vous les extorquer contre de l’argent.

Exigez-lui plutôt de vous donner un PV ; le plus communément il ne vous le délivre pas, trop de paperasse ou parce que la plupart du temps il n’y a pas vraiment d’infraction ; ils veulent juste vous soutirer de l’argent, un pot-de-vin, un bakchich, (una mordida) en mexicain.

Un numéro de telephone à retenir, le 911, il correspond à notre Police Secours

 

Ce numéro est l’équivalent de police secours en France, il peut vous servir en cas d’urgence, mais aussi, si vous avez une plainte pour abus de pouvoir de quelque officier de police que ce soit.

N’hésitez pas à vous en servir, rappelez-vous que ce numéro est là pour ça ; pour vous secourir, mais aussi pour dénoncer un abus d’autorité…

Los Angeles Verdes, de véritables Anges de la Route

 

Sur les routes fédérales mexicaines, autrement dit sur l’ensemble du réseau routier, dans les zones touristiques, ont été mises en place des brigades civiles de secours ou de dépannage qu’ils appellent « Los Angeles Verdes » ou les anges verts.

Leurs véhicules sont assez reconnaissables, ce sont de gros pick-up dépanneuses blancs et verts. En savoir plus

Dernières recommandations

 

Roulez prudemment, évitez de circuler la nuit. Rappelez-vous que les infractions d’abus d’alcool et de vitesse excessive ont une tolérance zéro ; surtout, n’oubliez pas que vous pouvez compter sur nous 24/7 ; nous sommes en permanence à votre service, mais aussi à l’écoute du moindre de vos petits caprices…

Commentaires :

  1. Daniel

    Bonjour , est ce que pour les belges le numéro de contact fonctionne ? Merci 🙂

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Daniel,

      Bonjour et merci pour l’intérêt que vous portez à Mexique Découverte…

      Pour répondre à votre question, bien entendu, le numéro de contact est universel, vive la Belgique !

      Bienvenue dans notre magnifique Mexique

      Répondre
  2. LE BAIL

    Bonjour,
    Nous avons récupéré ce matin notre voiture de location à Cancun. 20 minutes après l’avoir récupérée, nous nous sommes fait arrêtés sur la route par des policiers qui nous ont dit que nous dépassions la limite de vitesse autorisée. Sauf que c’était faux et qu’ils ne pouvaient pas nous le prouver. Nous avons fait l’erreur de leur parler en espagnol puis anglais. Ils nous ont demandé le permis de conduire que nous avons remis, et nous ont dit que nous devions aller à la police pour le récupérer et payer la bas 3000 USD. Comme nous étions en transit vers une autre ville, on a expliqué que nous ne pouvions pas laisser le permis. Ils ont alors demandé de payer 2000 pesos mexicains sur le champ. On a alors dit que nous n’avions pas cette somme sur nous, ils nous ont demandé combien on avait, on a donc dit 1000 et il a dit « ok ça fera l’affaire » et ils nous ont laissé repartir…
    Pour notre première journée au Mexique, cela nous a refroidit très vite. Lorsque nous respectons les limitations de vitesse, les autres voitures nous collent et klaxonnent. Que faire?

    Répondre
    1. Brigitte

      Hola Tiphaine,

      La police est intransigeante sur la limitation de vitesse et sur l’alcool au volant. Si on vous klaxonne alors que vous respectez le code de la route, il faut laisser faire et maintenir la bonne vitesse limite. La procédure de laisser son permis à la police après avoir la contravention est tout à fait normale. Vous avez sûrement mal compris car 3000$ n’est pas le prix pour un excès de vitesse.C’est sûrement 3000 Pesos, ce que nous payons lors d’inattentions de notre part. Passez un bon séjour dans notre beau pays

      Répondre
  3. Colin

    Bonjour nous serons au Mexique début Avril avec nos enfants merci pour cette article que je vais imprimer rapidement 😅🙂, je voulais juste savoir quel est le numéro pour pouvoir vous joindre en cas de problème quand nous sommes sur place comme il y en a plusieurs je voulais être sur. Merci beaucoup en tout cas 👌

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Mme ou M. Colin,
      Merci pour votre message et pour l’intérêt que vous portez à Mexique Découverte.
      Bien entendu, en cas d’extrême urgence, vous pourrez toujours nous joindre aux coordonnées que vous trouverez sur notre site mexique-decouverte.com ; nous avons également un service conciergerie dédié à nos Amis voyageurs qui nous font le plaisir de sillonner notre pays avec Mexique Découverte.
      Dans tous les cas, bienvenue dans notre merveilleux Mexique

      Répondre
  4. Louz

    C’est légal de montrer des copies du permis, pièce d’identité etc au lieu de l’original en disant que c’est à l’hôtel ?

    Répondre
    1. Brigitte

      Hola,

      Les autorités policières comprennent sans problème que les voyageurs laissent les originaux à leur hôtel pour éviter une perte de documents et cela vous laisse le temps de présenter les originaux officiellement aux autorités locales de votre lieu de villégiature.

      Répondre
  5. Anais

    Bonjour,
    Un grand merci pour votre article. Nous sommes également tombés dans le piège.

    Si cela nous arrive encore que devons nous faire exactement face à la police ? On montre l’article et ensuite ? Car si nous activons notre réseau de téléphone cela va nous coûter bien plus que les backchich demandés par la police.

    On leur demande de vous contacter ? On a une phrase à dire en particulier ?

    Nous avons encore 10jours de voyage et j’avoue que la moindre sirène m’angoisse ici.

    Merci beaucoup

    Répondre
    1. Brigitte

      Hola Anais,
      Merci pour l’intérêt que vous portez à notre article. J’espère que vous passez un bon séjour dans notre beau pays, soyez prudents sur les routes et respectez rigoureusement le code de la route. Si vous avez un contact avec la police, ne paniquez pas et surtout n’essayez pas de parler l’espagnol ou l’anglais, rare sont les policiers qui parlent le français… Ensuite, suivez nos conseils que nous relatons dans notre article et tout devrait rentrer dans l’ordre sans aucun souci.

      Répondre
  6. Medad

    Bonjour
    Merxi votre article nous a sauvé ! En revanche comment faire pour ne pas presenter son peis de conduire? Ils voulaient le garder aussi!?!
    Merci

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Stéphanie,
      Merci pour l’intérêt que vous portez à notre site.
      Pour dissiper tous vos doutes, vous présentez un copie de votre permis et vous dites que les originaux se trouvent à votre hôtel et idem pour tout autre document officiel.
      En espérant avoir été assez explicite, nous vous souhaitons un excellent séjour.
      Toujours au service de nos Amis voyageurs !

      Répondre
  7. Driton

    Bonsoir , on vient de nous souhaiter la bienvenue au Mexique par la police , arrêté pour excès de vitesse à 76 au lieu de 40 radar à l’appui quand même mais je doute que c’étais ma voiture qui a été flachée car ils ont mis du temps à venir et nous on arrêté. Bref nous avions oublié ce fameux article et j’ai donné mon permis et c’étais fini , il m’on dis de payer demain 13’000.- pesos à la police et là le choque nous avons dis pas possible 13000 pour ça faut pas abuser et du coup on c’est quand même fais ba*** de 2000 pesos pour qu’il nous laisse repartir et qu’on reste amigo ?
    Bref super aventure car on a bien rigolé avec leur alcootest mexicain (soufflé dans sa main et sentir si ça sentait l’alcool) . Avant de partir pour le Mexique imprimer cette article!!!!

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola M. Ditron,

      Tout d’abord nous vous remercions pour partager avec tous nos lecteurs votre expérience et nous sommes sincèrement désolés pour cet incident…

      Comme tous les mexicains, nous nous battons tous les jours pour tenter d’éradiquer cette corruption, qui sévit et qui entache notre beau pays…

      Bonne année 2020, amour, santé et prospérité, en bref une année sans contraventions, nous vous souhaitons.

      Répondre
  8. Benseghir

    Merci pour les informations, comme vous il nous ont garder le permis car les papiers de la voiture de location chez Avis n’ était pas en règle sois disant et il voulait qu’on revienne le lendemain pour le récupérer sauf si on payait 3000 pesos et il savait que notre destination se trouvait à plus de 100 km et que l’on pouvais pas revenir. Comme on maîtrise trésor peu l’espagnol et l’anglais , on avait du mal à communiquer, il sont descendu à 1500 puis on dit que pour 1000 pesos , on pouvait partir , on a céder et payer. Voilà pour notre retour d expérience.

    Répondre
  9. Elsa Rispal

    Bonjour à tous, même commentaires que précédemment, mais je vous bas tous ! Ils nous ont demandé 6850pesos parce qu’on était à 57 au lieu de 50 et que tout le monde nous doublait (après l’aéroport de CDMX). On avait pas assez pour payer alors ils nous ont dit qu’on devrait payer l’amende à Querétaro (où on va), majorée de 1500 pesos pour l’amende qu’ils allaient mettre à la voiture ou qqch comme ça. Ils ont vu qu’on avait « que » 3000pesos et 100 US dollars et s’en sont accomodés. Et comme des débiles ont leur a donné. On a signé un papier et c’est tout. Ça c’était donc 5min après avoir loué la voiture, et 2 min on s’est encore fait arrêté par d’autre police qui voulaient vérifier notre assurance ou qqch comme ça. Voyant que j’étais déjà bien nerveuse il me dit « il faut pas avoir peur, la police est là pour vous protéger blabla ». Je leur ai expliqué la situation précédente en leur demandant si c’était normal et bizarrement ils ont juste sourcillé, gêné, en nous disant qu’on pouvait y aller.. Leçon prise…

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Elsa,

      Merci d’avoír partagé votre expérience en espérant qu’elle ne vous a pas empêché de profiter de ce magnifique Mexique.

      On espère un jour pouvoir vous faire profiter de nos services.

      Excellente soirée et bonne fin de semaine

      Répondre
  10. Clara

    Nous aurions également beaucoup aimé lire cet article avant ! 1500 pesos ça va … nous il nous a demandé 3000 pesos!!! Dégoûtés …À priori on est arrivé trop vite sur le tope.. à 30 au lieu de 20… sans radar bien sûr ! Il avait le permis dans les mains et nous menaçait de le garder… ne savant pas s’il avait le droit nous avons préférer lui donner l’argent 🙁

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Clara,

      Merci pour votre commentaires et désolé pour ce qui vous est arrivé.

      Mexique Découverte s’efforce de diffuser ce message aux ambassades et dans tous les milieux francophones, réseaux sociaux, etc. Mais ça ne suffit pas.

      Afin d’aider les voyageurs visitant le Mexique il serait judicieux et nous vous l’autorisons avac grand plaisir, de diffuser ce billet de blog, n’hésitez pas, il contient toutes les informations nécessaires.

      Chez Mexique Découverte nous informons bien entendu nos amis voyageurs et s’ils se retrouvent dans une telle situation, comme celle que vous avez malheureusement vécue ; nous leur conseillons de ne surtout pas parler espagnol ni anglais, il y a très peu de chance qu’ils parlent français ; de nous appeler et comme par enchantement la situation se débloque…

      C’est l’avantage que nous avons d’être sur place, proche de nos hôtes…

      A part cet incident, parlez-nous de votre expérience de baroudeur, vous avez très certainement aimé le Mexique, vos commentaires nous intéressent ; un si grand et si magnifique pays qui vaut la peine d’être connu, en Europe très peu de gens s’imagine ce que l’on peut y découvrir et c’est énorme…

      Répondre
  11. Julie

    Nous aurions tellement aimé voir cet article avant car hier soir un policier nous a arrêté et demande 1500 pesos pour soit disant un excès de vitesse. Nous sommes tellement dégouté cela nous a achever a pourri la fond e la journée.

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Julie,

      Merci pour votre commentaire et pour avoir partagé avec nous votre expérience.

      Que vous voyagiez avec Mexique Découverte ou non, vous avez maintenant notre adresse, si avez besoin de quoi que ce soit, surtout n’hésitez pas, nous sommes à votre service.

      Le Mexique est un pays merveilleux avec ses lacunes comme dans tous les pays du monde, nous espérons que vous l’appréciez à sa juste beauté et nous vous souhaitons un excellent séjour.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte