Le Top 5 des plus belles villes coloniales du Mexique

San Cristobal Chiapas Mexique

Pour le plaisir du voyage, nous allons commencer cet article par les cinq plus belles villes coloniales mexicaines ; mais aussi et ensuite les « Pueblos Magicos » colorés ou villes magiques mexicaines ; et enfin nous terminerons ce billet par une expérience extraordinaire vécue par nous-mêmes dans les villes coloniales du centre du pays.

 

Le passé coloniale du Mexique est d’une telle richesse que vous donner en quelques lignes les incontournables est une tache ardue. Mexique Découverte a souhaité ci-dessous mettre en avant les 5 villes qui nous semble vraiment essentielles de visiter lors d’un voyage au Mexique.

Mais cette liste est loin d’être exhaustive…

Mexico, sa Cathédrale, son Zocalo et le Templo Mayor

Le Zocalo est la place centrale de la ville de Mexico, le cœur du Mexique. En son centre, un impressionnant drapeau monumental du Mexique. Elle est la plus grande place d’Amérique Latine et l’ambiance qui se dégage sur cette place est indescriptible. La cathédrale de Mexico capitale (DF) est un des édifices sacrés les plus grands d’Amérique Latine également. Elle y abrite notamment l’Autel baroque des Rois. À côté de la cathédrale, El Templo Mayor qui était le principal temple de l’ancienne capitale de l’empire Aztèque : Tenochtitlan. La visite du Templo Mayor s’articule en deux temps : vous pourrez d’abord vous promener au-dessus des ruines sur des petites passerelles puis découvrir son musée concentrant la plus large collection héritée de la culture Aztèque.

San Miguel de Allende, un retour dans le passé colonial

La petite ville de San Miguel de Allende et la ville de Guanajuato, ont été les villes motrices de la révolution mexicaine. Sa vieille ville, déclarée monument national et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis près d’un siècle, est un chef d’œuvre de charme et d’authenticité dans son ensemble. Elle est aussi le paradis des amateurs d’arts et plus particulièrement de sculpture et de peinture.

Guanajuato, la ville des amoureux

Jadis, l’une des principales villes de l’extraction de l’argent du Mexique, Guanajuato est nichée entre les montagnes. Les véhicules circulent quasiment exclusivement sous terre exploitant les tunnels creusés par les espagnols lors de l’exploitation des sols. Un petit coin de paradis dépaysant à coup sûr, à ne rater sous aucun prétexte.

Oaxaca, la perle du sud

Située dans une immense vallée à 1550 mètres d’altitude, cette agréable ville est particulièrement connue pour son trésor Mixtèque de Santo Domingo. La ville d’Oaxaca est un parfait mélange entre les cultures Mayas et le style colonialiste à travers une architecture baroque, ses maisons à étages et plazas spacieuses lui donnant beaucoup de charme.

Oaxaca est également primée comme Pueblo Magico

La sublime, figure évidemment dans notre sélection ! Patrimoine de l’humanité depuis 27 ans, ce n’est pas pour rien ! C’est une mosaïque culturelle qui s’offre à vous ! Oaxaca est l’une des villes les plus harmonieuses du Mexique : des rues paisibles, des sols pavés, des arbres en fleurs… et des façades colorées de tous les côtés. Une merveille ! Il est statistiquement impossible de ne pas en tomber amoureux !

Querétaro, la joyeuse

De nobles palais et de charmantes plazas émaillent cette ville coloniale au riche passé. Aujourd’hui, Querétaro est une ville très dynamique principalement étudiante où il fait bon vivre. La ville est un joyeux mélange d’influences cosmopolites Otomi, Aztèque et espagnole, dont l’apparence contemporaine de la ville est principalement influencée par ce dernier héritage espagnol colonial.

Continuons notre voyage par les "Pueblos Magicos" : Hauts en couleurs !

Quand on parle de villes coloniales, nous pouvons ajouter les « Pueblos Mágicos », qui se traduisent villages magiques ; une récompense délivrée par le ministère mexicain du Tourisme et diverses agences gouvernementales, qui reconnaissent les villes de ce pays pour leur beauté et leur travail dans la protection et la préservation de leur richesse culturelle.

Comme dans tout le Mexique, les dominantes sont les couleurs ! C’est ce que nous voulons… des couleurs ! Vous pouvez le remarquer par vous-même… coloré, tout est plus beau ! À la vue de couleurs vives et chaleureuses nous devenons tout de suite plus joyeux, positif et dynamique ! Un monde coloré, c’est un monde heureux ! Alors imaginiez-vous un peu lorsque les couleurs se mélangent à la culture et au folklore mexicain ? La magie opère !

 

Les mexicains sont très joyeux et enthousiastes ! La Alegría est partout, le sourire est omniprésent et la « buena onda » prône en maître mot ! Un état d’esprit et une manière de vivre qui en séduit plus d’un ! Les couleurs présentes dans leur environnement y sont-elles pour quelque chose ? Sûrement… c’est pourquoi, aujourd’hui, nous vous emmenons avec nous dans plusieurs pueblos mágicos colorés du Mexique. Qui sait ?

Vous y puiseriez peut-être de l’inspiration pour vos prochains voyages 😉 Vamos ?

Comment ne pas débuter par Guanajuato doublement primé de Pueblo Magico

Patrimoine de l’Humanité, en termes de couleurs vous serez directement servis ! Une aquarelle fascinante prend place sous vos yeux, une tableau grandeur nature ! Une fois positionné à son mirador, les maisonnettes aux tons chauds, la couleur ocre de sa basilique et les montagnes verdoyantes en arrière-plan vous offrent un cadre unique. L’une des villes les plus colorées au niveau mondial vous séduira par son architecture baroque et l’amabilité de ses habitants. Un délicieux cocktail qui vous laisse des souvenirs haut en couleurs.

Tlacotalpan, « la perle de Papaloapan »

Également patrimoine de l’Humanité, saupoudre sur l’État de Veracruz une touche de couleurs. Retrouvez une ville pleine de vie et de traditions, des maisonnettes aux murs colorés et aux fenêtres fleuries. Pour la petite anecdote, À Tlacotalpan, les habitants changent chaque année leur devanture d’habitation, ils adorent décorer et égayer leur lieu de vie ! Une petite ville très tranquille où l’on y fait bon vivre, une destination idéale pour les amoureux de la photographie et de la couleur !

Du côté des Caraïbes, Isla Mujeres

Petit village de pêcheurs issu de l’héritage maya, est le charme à l’état pur. Chaleur et couleurs sont aux rendez-vous. L’île est un véritable trésor pour les yeux : plages incroyables, gastronomie savoureuse, fêtes endiablées et rues tranquilles parsemées de petites maisons colorées. On sait pourquoi l’île a tant de succès !

Néanmoins, Izamal, « la ville jaune », n’a rien à lui envier

Ce pueblo mágico tout de jaune vêtu, est un petit bijou du Yucatán ! Rues pavées, atmosphère paisible et architecture traditionnelle s’entrelacent. Une expérience fascinante, l’impression d’être dans un lieu hors du temps.

De même, dans l’État de Campeche, deux villes valent le détour !

Palizada, ville fluviale aux maisons de tuiles françaises est magique ! Un panorama arc-en-ciel se dresse devant vous lors d’une promenade le long du fleuve. Vous pourrez y observer une réplique de la Statue de la liberté et voir la nature sous tous ses angles. Calme, colorée et chargée d’histoire de part son passé (ancien refuge pour pirates durant l’époque coloniale) elle est à ne pas manquer !

De même que San Francisco de Campeche, déclarée au Patrimoine de l’Humanité, elle met en émoi notre rétine tant les couleurs qui ornent ses ruelles sont harmonieuses. Son style baroque et ses fortifications nous charment également ! C’est un incontournable !

Ajouter aussi à votre liste, San Cristobal de las Casas dans le Chiapas

L’une des destinations les plus romantiques et l’une des plus belles villes du Mexique et d’Amérique latine. Son style colonial et coloré séduit beaucoup ! Et on comprend pourquoi… ses trésors architecturaux, ses fleurs, ses balcons colorés, son artisanat, sa gastronomie… tous appellent à la couleur et à la joie ! Ce n’est pas pour rien que la ville se fait surnommer «  el más mágico de los pueblos mágicos ».

À ne pas oublier, Ajijic, dans l’État de Jalisco

Petit nouveau dans la grande famille des « pueblos mágicos ». D’un côté une ville cosmopolite dont les rues sont décorées de boutiques artisanales, de bijouteries, galeries d’art, de restaurants traditionnels… le tout orné de fleurs et de végétation. De l’autre, une ville traditionnelle dessinant un paysage coloré où se mélange art, culture et folklore. Rien que d’y penser nous avons déjà envie de nous y rendre. Pas vous ?

San José del Cabo en Basse Californie Sud nous fait de l’ œil !

C’est une ville enchanteresse et très artistique ! Pleine de couleurs, riche de ses traditions, on y vit paisiblement ! Lors d’une balade au cœur du village, observez ses nombreuses galeries d’art, son artisanat local et son ambiance colorée !

Pour finir, Sayulita, village de pêcheurs prospère de la Riviera Nayarit

Paradis pour les surfeurs et les amoureux de la culture n’est pas à laisser s’échapper ! Aux couleurs de l’art Huichol, ce petit coin du pacifique, est parfait pour laisser place à la détente et à la relaxation. Un village bercé par ses couleurs, ses ruelles, le doux bruit de l’océan… tout est sérénité. Se promener dans ses rues pavées ? Visiter ses galeries d’art ? Déguster dans spécialités locales ? À programme complet pour se plonger dans l’ambiance du village ! Comment ne pas s’y sentir bien !

 

Vous l’aurez compris, les couleurs participent à la mise en beauté d’un espace !  Elles permettent le partage d’émotions et de sensations. Au contact de couleurs… nous sommes plus heureux ! Alors venez visiter ces magnifiques pueblos mágicos et vivez avec leurs habitants des instants haut en couleurs ! Lequel iriez vous voir en premier ? 😉

Escapade de Mexique Découverte dans les villes coloniales

Nous allons prendre comme point de départ la Capitale, Mexico, pour aller découvrir de petits bijoux de l’architecture coloniale, héritage de la conquête du Mexique par la couronne d’Espagne.

Bernal est un village de poupées

Commençons donc par prendre la direction de Bernal et pourquoi pas faire un petit détour par Tula, afin d’y admirer les fameuses Atlantes, témoignage de la culture Toltèque.

Le village de Tula ne mérite pas de s’y attarder, continuons donc notre route vers Bernal ; en arrivant, nous trouvons un petit village touristique certes, mais avec beaucoup de charme ; situé au pied d’un des plus grands monolithes au monde, la Peña de Bernal pour ne point le nommer.

Si le coeur vous en dit, vous pourrez, en compagnie de votre guide, en faire son ascension ou choisir de flâner dans les ruelles aux belles patines du villages ; dénicher un artisanat de qualité et s’arrêter à la terrasse ou dans un patio d’un de ses petits restaurants de charme.

Nous choisirons d’y passer une nuit, pour avoir le plaisir de prendre le petit déjeuner avec comme décor, le fameux monolithe, avant de reprendre la route en direction de Queretaro.

Echappons-nous vers Querétaro

Sur la route entre Bernal et Querétaro, nous traversons des kilomètres et des kilomètres de vignobles ; nous faisons quelques haltes obligatoires dans certains domaines, afin de déguster les vins du terroir, pour une première mise en bouche…

Le centre historique de Santiago de Querétaro, de son vrai nom, est un chef d’oeuvre d’architecture, ce qui lui valut les honneurs de l’UNESCO ; de grandes demeures, des palais anciens, des arcades, des jardins, des couvents, un aqueduc, une imposante cathédrale, de somptueux musées à faire pâlir les plus belles villes d’Espagne.

La nuit, les légendes et les contes renaissent grâce au spectacle itinérant donné par des compagnies de théâtres régionales.

Après une bonne nuit dans un hôtel de charme, fleuron de cette belle cité, nous irons tranquillement rejoindre San Miguel de Allende.

Arrivée à San Miguel de Allende

Nous arrivons par les hauteurs de cette belle ville, une vue imprenable sur le diamant de cette escapade ; une esthétique sans faille, San Miguel de Allende vous fera frissonner.

Ces ruelles pavées, ces immenses demeures restaurées dans le pur style de cette ville, ces petits patios et surtout sa fameuse église, qui la rend unique en son genre.

Pour parler du style architectural de san Miguel de Allende, on hésite entre Gaudi et le facteur Cheval. Les galeries d’art et les boutiques d’artisanat sont de haut vol et vous pourrez y dénicher de belles pièces…

A la nuit tombée, son Zocalo devient festif, nous prendrons un vrai plaisir à diner sous les arcades, face au kiosque, ou dans de petits restaurants coquets en se perdant dans les petites rues adjacentes. Nous finirons notre soirée dans un des nombreux bars de la ville pour y déguster, en musique, de délicieux cocktails.

Prenons maintenant la route de Guanajuato

Moins bourgeoise que sa voisine, plus populaire, plus colorée, plus bohème, une très attrayante étape.

Ville du fameux muraliste Diego Rivera, c’est sans nul doute une ville d’art.

Cervantino et son festival international pluridisciplinaire illumine le monde artistique.

Ces petites maisons multicolores donnent de la gaieté à cette bourgade. Les placettes abritent de petits restaurants, des artistes peintres, des troubadours modernes, des musiciens de rues qui animent sans cesse le centre historique. L’ambiance y est unique et on a toujours du mal à la quitter, mais nous avons encore de la route à faire et beaucoup d’autre merveilles à découvrir…

Nous partons donc pour Morelia

Plus coloniale et plus espagnole que Morelia vous ne trouverez pas ! Son style baroque domine dans tous ses bâtiments ; sa cathédrale majestueuse, a demandé un siècle d’édification ; sur son parvis, nous y verrons de beaux spectacles présentant la fameuse danza de los Viejitos (danse des petits vieux) masqués, vêtus de vêtements typiques de la région, coiffés de jolis chapeaux a ruban et chaussés de sandales aux semelles de bois, détail très importante pour le spectacle ; je ne vous en dirai pas plus…

A ne pas manquer son festival du cinéma où le septième art mexicain brille de ses étoiles.

 

Mine de rien, nous avons traversé quatre états en découvrant les merveilles coloniales d’Hidalgo, de Queretaro, de Guanajuato et du Michoacan et tout ceci en une semaine !

Si le coeur vous en dit cliquez ici, pour avoir une autre vision de ce que vous pourriez peut être rajouter à cette escapade !

Commentaires :

  1. Remand

    Merci beaucoup

    Répondre
  2. Remand

    La ville où l’expatrié se Sens chez lui
    Et facile de trouver un logement et travail

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Remand,

      Merci pour votre commentaire et bienvenu au Mexique…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte