Puma du Mexique

Le puma (ou lion des montagnes) est un mammifère carnivore vivant sur tout le continent américain. Au Mexique, on en trouve surtout dans le Sud, des côtes du Pacifique jusqu’aux Caraïbes. Dans le Nord il préfère les régions désertiques de la Basse Californie, jusqu’au Golfe du Mexique.
C’est le second plus grand félin du nouveau monde, après le jaguar. Les pumas sont de grands chasseurs, et ils poursuivent une grande variété de proies. Ils préfèrent les habitats avec une végétation assez dense, mais ils s’adaptent parfaitement bien dans toutes les régions.

Le symbole du Puma dans les civilisations préhispaniques

En espagnol, le mot « puma » est un emprunt à la langue quechua. Dans les zones rurales d’Amérique latine, on continue souvent de l’appeler « lion », en référence au lion de l’Ancien Monde. La grande quantité de mots qui désignent le puma s’explique aussi par l’énorme amplitude géographique de son habitat. L’animal est présent dans pratiquement toutes les cultures précolombiennes.
La grâce et la puissance des pumas a été très admiré par les indigènes, et reste un symbole de force et de discrétion. Le nom de cet animal est très utilisé, aussi bien pour les fameux hélicoptères de combat américains comme pour des équipes sportives. C’est le cas par exemple de l’équipe de l’Université Nationale et Autonome de Mexico (l’UNAM) et le Club Universitaire National (CUN), en référence à la dignité dans laquelle le puma sort de ses combats.

Habitat du Puma

Dans l’État de Durango, on trouve encore des pumas dans les réserves de La Michilía, du Bolsón de Mapimí et dans la Sierra Madre Occidental, tandis que dans l’État de Chihuahua on peut les apercevoir dans les bois de pins, malheureusement leur population baisse chaque année.
Certaines théories maintes fois démenties accusent le puma de la disparition d’un grand nombre de cerfs (nourriture principale du puma), alors que d’autres affirment le contraire et accusent les locaux de chasse excessive envers ce cervidé.

Partager cet article :
  • :