Les Atlantes de Tula de Allende

Atlantes de Tula Mexique

Tula, un site proche de Mexico

Samedi dernier, mes voisins avaient décidé de faire une fête chez eux. Pas moyen de dormir, et quand à 5:00 du matin j’entendais encore leur musique retentir, j’ai décidé de me lever et partir à l’aventure. Je me dirige donc vers la station de bus du nord de la ville, et commence à regarder les destinations où l’on peut se rendre en moins de 2 heures. Sur un des panneaux, je vois “Tula de Allende” dans l’État d’Hidalgo. C’est dans cette ville que l’on trouve les Atlantes, des statues géantes ressemblant à celles de l’Île de Pâques. C’est décidé, j’achète donc mon billet et monte dans le bus.

Arrivée dans le village de Tula

Après seulement 1:45 de trajet, me voilà arrivé à Tula. Je commence par explorer la ville, mais à 8:00 du matin un Dimanche, tout est encore fermé sauf un petit artisan potier local qui présentait ses créations en terre cuite. Même les taxis ne sont pas encore disponibles. La petite ville est agréable et le calme règne, pas comme au centre de Mexico. Je suis les indications pour arriver à pied jusqu’à la zone archéologique.
Une fois à l’entrée du site, on me dit que je suis le premier visiteur de la journée : génial, j’aurais donc la zone à moi seul.

La découverte des Atlantes

Après environ un kilomètre de marche à travers les différentes espèces de cactus, j’arrive enfin devant les pyramides de Tula. Je découvre d’abord les fresques remarquablement bien conservées, et les restes de ce qui étaient autrefois des temples, édifiés par le peuple Toltèque.

Devant moi se dressent des escaliers, dont je ne vois pas le sommet. Je commence leur ascension, et au moment de gravir la dernière marche se dressent devant moi les impressionnants Atlantes. Ces quatre statues représentant des guerriers Toltèques. D’ici, j’ai une vue imprenable sur les alentours de la zone archéologique et du village de Tula. Je profite du silence et du calme qui règnent.

Après deux heures d’exploration, je commence à entamer mon chemin pour rentrer. Je croise alors des dizaines et des dizaines de touristes, qui se sont levés un peu plus tard que moi et n’auront malheureusement pas la chance de profiter des lieux dans les mêmes conditions que moi. Comme l’on dit : l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Commentaires :

  1. ENAULT ERIC

    Passionné d’archéologie, d’histoire et de sciences de l’univers, ce qui m’a frappé c’est les statues atlantes ! Si on regarde bien, elles ressemblent étrangement à des cosmonautes !! Casque, appareil respiratoire sur le torse ? Etui pour une arme sur le côté droit ? Tout celà m’a interpellé quand j’ai visité ce site !!! On va me prendre pour un fou mais c’est pas grave… Je suis certain que les anciennes civilisations ont été « visitées » ! On retrouve cela dans toutes les anciennes civilations ! En Egypte, en Asie et ailleurs… Alors on va me prendre pour un illumé, mais je suis très interrogé sur tout ça comme les stautues de l’île de pâques ou les sites comme stonehenge ! J’ai visité plein de site au Méxique et je m’interroge toujourssur ces civilations ,,

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Eric,

      Tout d’abord merci pour l’intérêt que tu portes à notre site et merci pour ton commentaire quelque peu rafraichissant…

      Parfaitement de ton avis, l’humanité que nous avons découvert jusqu’à présent n’a pas 1 million d’années, imaginons les existences qui ont pu se succéder sur notre planète bleu bien avant l’humanité ; ça laisse pantois et libre cours à tellement de perspective, d’imagination, mais aussi à de découvertes avenir, comment pourrions-nous tirer des conclusions, alors que nous ne sommes même pas à l’aube de la connaissance de notre Terre et de ses secrets…

      Merci encore pour vos intéressants propos, soulevant encore tant de questions qui resteront surement sans réponse…

      Nous espérons avoir le plaisir de vous faire découvrir un jour quelques-unes autres de ces si belles civilisations mexicaines…

      PS : Saviez-vous qu’au Mexique il existerait plus de 40 000 sites préhispaniques présumés, dont seulement 1 000 ont été découverts ces derniers siècles et seulement moins de 200 sont ouverts au public…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte