Oaxaca, ville de Fête et de Gastronomie

Oaxaca Danse de la Plume Mexique

Oaxaca est la perle du Sud, des rues paisibles, des sols pavés, des arbres en fleurs, des façades tout en couleur, des patios fleuris, une vie bouillonnante, on en tombe obligatoirement amoureux et on a toujours du mal à la quitter.

On peut dire, que lorsque l’on connait Oaxaca et son État éponyme, de par sa diversité, on connait pratiquement le Mexique.

Vous irez flâner dans ses petites ruelles pavées, pour y découvrir de belles demeures coloniales, des galeries d’art, des patios fleuris et bien sûr, le Zocalo, la place centrale, l’endroit parfait pour observer la vie quotidienne de la population locale.

La gastronomie oaxaqueña, de Oaxaca

Les marchés haut en couleurs de la ville ouvrent les portes de la gourmandise, une occasion exceptionnelle pour goûter aux spécialités locales, comme les fameux Moles oaxaqueños ( sortes de sauces à base de cacao ) , les Tlayuadas ( gigantesques tortillas ), les Tamales ( papillotte de feuille de maïs cuite à la vapeur, garnie d’une pâte à base de maïs, de viande et de bien d’autres ingrédients )… Gourmands ou gourmets je vous assure une belle expérience gastronomique !

 

A l’heure de l’apéritif, vous échangerez vos traditionnelles cacahuètes par les fameux Chapulines ( petites sauterelles grillées, salées, ou pimentées, selon vos envies )… Un petit péché de gourmandise locale bourrée de protéines. Je sais que certains seront réfractaires à cet amuse gueule mais je vous conseille quand même d’y goûter, cela vaut le détour … On mange bien des petites crevettes …

 

Nous pouvons, lors de votre passage à Oaxaca, vous proposer, en exclusivité, d’aller à la chasse aux Chapulines, tradition qui perpétue un savoir faire ancestral, une expérience inoubliable et hors des sentiers battus.

Oaxaca, la Capitale du Mezcal

Les plus grands mixologues au Monde l’ont apprivoisé et jouent avec dans les compositions de leurs cocktails de référence.

Il sera plus apprécié par les hommes que par la gente féminine, qui le trouve un peu trop boisé. Les femmes sont plus sensibles au charme du Tequila, qui vient, lui, d’une autre région du Mexique; le Jalisco dont nous parlerons dans un autre chapitre… Nous vous amènerons déguster des Mezcals élaboré par les plus réputés maitres Mezclareros de la région, fuyons les Mezcals de la grande distribution, découvrons l’Amour du travail bien fait pour exalter nos palais !

Les Fêtes de Oaxaca

Oaxaca est une ville de fête, en experte, elle nous offre des événements qui sont reconnus et appréciés par les voyageurs venant des quatre coins de la planète, comme la joyeuse Guelaguezta.

Au mois de Juillet, huit régions indigènes de l’état de Oaxaca nous enseignent leurs traditions en danses, chants et en musique.

 

En décembre, le 23 exactement, la Noche de los Rabanos ( veuillez comprendre : La Nuit des Radis, vous avez bien compris, le même légume que nous consommons en Europe ) ; cette fête bat son plein en exposant les sculptures de ses radis. Enigmatique et originale cette journée est encore le témoignage du savoir faire mexicain.

En juillet à Oaxaca c’est la fête de la Guelaguetza

Dans le cadre de la Guelaguetza, tous les oaxaqueños (habitants de l’état de Oaxaca), se retrouvent pour fêter la culture du maïs, ingrédient essentiel de la cuisine zapotèque, qui fut le berceau de la culture du maïs au Mexique, attirant les espagnols dans cette région lors de la colonisation.

Il vous faut savoir que « Guelaguetza » signifie « offrande » en langue Zapotèque, langue indigène encore très parlée dans l’état de Oaxaca.
Cette fête célébrant la fraternité du peuple de Oaxaca regroupe 16 ethnies. Tous s’unissent dans un seul et même but : offrir un spectacle au Dieu Pitao, dieu du maïs et des récoltes dans la culture Zapotèque.

 

Cette fête culturelle autochtone est vieille de plusieurs centaines d’années. Nous ne savons pas exactement de quand date cette fête, cependant il est dit qu’elle eu lieu bien avant l’arrivée des espagnols.

Il y eu d’ailleurs une véritable transition dans l’histoire de cette fête traditionnelle oaxaqueña. A la base, ces festivités prenaient la forme de processions spirituelles des différentes cultures de cette région du Mexique. Puis, après l’arrivée des espagnols ici au Mexique, cette célébration à évolué pour prendre un aspect plus festif, les ibériques sont les rois de la fête, c’est bien connu !

Guelaguetza : Une fête bien reconnue

Aussi connue sous le nom de « Fiesta de los Lunes del Cerro », en référence au fait qu’elle ait lieu les deux lundis suivant le 16 juillet, cette fête a la particularité de regrouper toutes les cultures de l’état de Oaxaca.

Centrées sur la danse et les costumes traditionnels, les fêtes de la Guelaguetza sont connues pour leurs défilés dansants ainsi que pour leurs joyeuses fanfares. Depuis de nombreuses années, la notoriété de cette fête n’a cessé de se développer au sein du Mexique et au delà de ses frontières.

 

Puis, depuis les années 70, de nombreuses infrastructures ont été créées afin de développer son tourisme.
De ce fait, la Guelaguetza a vu apparaître un stade où ont lieu, depuis ce jour, toutes les présentations, défilés et autres spectacles durant ces jours festifs.

 

Célébration devenue maintenant plus touristique, la fiesta de la  Guelaguetza a su conserver son importance culturelle et historique. En effet, chaque tradition est respectée pour ne pas oublier… Tous les peuples indigènes se présentent alors à tous ceux qui les rejoingnent lors de ces deux derniers lundis de juillet.

Déroulement des festivités de la Guelaguetza

Lors de cet évènement, les sept régions de l’Etat de Oaxaca sont représentées. Durant ces journées, tout le peuple oaxaqueño s’unit pour fêter et défendre ses traditions et ses cultures ; la fête se ponctuent alors de plusieurs évènements.

 

Tout commence le samedi avant les deux derniers lundis de juillet. Ce jour, il est organisé un défilé d’ouverture des festivités : La Calenda ; les hommes mènent alors le cortège portant la « Marmota » (lanterne) ; suivent des géants de papier mâché et des femmes portant les « Chinas oaxaqueñas » (paniers de fleurs). Et enfin, toutes les communautés voisines défilent vêtues de leurs habits traditionnels accompagnés par des orchestres locaux.

 

Ce même samedi est organisé l’élection de la femme qui représentera la déesse Centéotl durant tout le long du festival. Cette élection est cruciale ! Le personnage de la déesse présidera toutes les cérémonies et fera figure d’emblème des fêtes de la Guelaguetza cette année.

 

Par la suite, un spectacle est organisé pour remémorer, à tous, l’histoire des cultures et civilisations oaxaqueñas. Durant ce spectacle, les acteurs racontent l’histoire de la Guelaguetza à des périodes différentes.

 

Les deux derniers lundis de juillet arrivent… La Guelaguetza peut commencer.

 

Une succession de spectacles traditionnels ont donc lieu à l’auditorium conçu spécialement pour cet évènement. Tradition des offrandes oblige, après chaque prestation, les danseurs offrent des produits typiques de leurs régions aux spectateurs.

 

Pour profiter au maximum de cette fête traditionnelle de l’état Oaxaca, vous pourrez déguster toutes ses spécialités gastronomiques. En effet, vous pourrez déguster de nombreux mets préparés sur place. Vos papilles seront soudainement chamboulées sans nul doute, la gastronomie de cette région du sud du pays est une des plus savoureuses et réputées du Mexique.Vous trouverez dans chaque ville du Mexique du Nord au Sud  d’Est en Ouest un restaurant spécialisé dans la cuisine du Oaxaca ceci est un bon présage de plaisirs gustatifs !

Noël à Oaxaca, Fête des Rabanos ou radis

Le Mexique est une terre d’Art, le mexicain à des doigt en or, il transforme toutes les matières qu’il touche en oeuvre d’art, le bois, les végétaux et les pierres, entre autres choses. Ce sont des artistes hors pairs, dont l’imagination n’a pas de limite. Leur talent fait de l’art et de l’artisanat du Mexique une référence mondialement reconnue par les connaisseurs et collectionneurs.

 

Il était une fois, une terre riche et fertile qui donnait à ses habitants de beaux légumes. Ils permettaient aux cuisinières, également à la période de Noël, de préparer de succulents repas. Ceux-ci  se composaient d’une base de  légumes frais pour accompagner la Morue et des poissons d’eaux douces.

Le radis était, pour les maitresses de maison, une opportunité ; elles en décoraient leurs plats pour leur donner un air de fête. C’était à celles qui feraient la plus belle décoration ; c’est ainsi  que débuta la compétition lors de l’élaboration des menus de Noël.

Oaxaca, la reine du radis

En 1887, Don Francisco Vasconselo décida de lancer un concours de sculpture de radis pour réactiver la production de ce légume dans la région de Oaxaca. Les oaxaqueños se laissèrent prendre au jeu timidement à l’époque, mais de nos jours cela est devenu un évènement de taille internationale !

Décembre, le mois des radis à Oaxaca

Tous les 23 Décembre, Oaxaca organise la plus grande exposition de radis au monde ! Chacun y va de son imagination et de son savoir faire. La place de la Constitution de Oaxaca accueille des centaines de stands qui permettent aux visiteurs de découvrir ces magnifiques sculptures, rouges et blanches qui sont à croquer ? De jeunes artistes, se laissent séduire par cette exposition des plus originales et permettent de dépoussiérer un peu les thèmes traditionnels de la nativité en créant des oeuvres originales et modernes. Cette nouvelle génération de sculpteur est importante pour la continuité de cette belle tradition de la région de Oaxaca !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte