Chichen Itza UNESCO

Chichen Itza est sans aucun doute la plus célèbre cité maya au monde. Située dans l’État du Yucatan, à 128 km de Merida, vers Cancun, ce site préhispanique reçoit plus d’un million de touristes chaque année, ce qui en fait le deuxième site archéologique le plus visité du Mexique, après Teotihuacan.

Elle a été fondée par des groupes mayas entre les années 325 et 550 de notre ère. Vers l’an 800, les Toltèques envahirent la zone, provoquant la fusion des deux cultures. Ainsi, la ville atteignit son apogée et devint la plus puissante cité de la péninsule du Yucatan au début du XIIe siècle. Se construisirent alors les bâtiments que nous visitons encore de nos jours, comme le Castillo (château) ou le Juego de Pelota (jeu de balle). De cette influence est apparut le culte Kukulcan, le serpent à plumes, qui prit le nom de Quetzalcoatl entre les Toltèques et les Aztèques. Cependant, moins de la moitié d’un siècle après son apogée, une guerre civile acheva cette merveilleuse cité.

En 1988, l’UNESCO désigna Chichen Itza comme Patrimoine Culturel de l’Humanite. En 2007, elle est devenue l’une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde, selon un sondage international organisé par la société privée New World Corporation avec la participation de plus de cent millions de personnes.

El Castillo ou Pirámide de Kukulcán de Chichen Itza

Le plus grand et le plus imposant des bâtiments de cet ensemble archéologique, le Temple de Kukulcan, que vous pourrez admirer depuis l’esplanade. Malheureusement il n’est plus autorisé de monter ses marches.

Juego de Pelota (jeu de balle)

Egalement le plus grand de toute l’Amérique centrale, 70 mètres de large par 169 mètres de long. Apparemment, le jeu était de se renvoyer une balle de caoutchouc, en utilisant pour cela coudes, genoux et en particulier les hanches. Ce jeu avait des connotations rituelles et religieuses.

Grupo de las Mil Columnas (groupe des mille colonnes)

Cet impressionnant édifice de Chichen Itza dispose d’innombrables colonnes sculptées de prêtres et de guerriers. Elles servaient à maintenir une voûte qui a maintenant disparue.

El Observatorio o Caracol (l’observatoire ou escargot)

Cette enceinte circulaire a permis aux anciens Mayas de faire des calculs astronomiques très précis.

Cenote Sagrado (sacré) de Chichen Itza

Il a été prouvé que dans ce cenote se réalisèrent des rituels de sacrifices humains pour solliciter les faveurs des dieux. Ont été découverts des bijoux de jeunes filles, ainsi que des ossements d’adultes et d’enfants.

Templo de los Guerreros (temple des guerriers)

Nommé d’après les motifs de ses peintures murales de guerre, ce temple abrite le célèbre Chac Mool de Itza (sculpture dédiée à Chaac, le dieu de la pluie).

Partager cet article :
  • :