Henequen : de la route verte du KI, aux Haciendas de luxe

henequen_plante

Le henequen, KI en maya, soustrait d’une agave du Yucatan, permit à la péninsule du Yucatan de vivre des années prospères. Il suffit de visiter quelques haciendas pour se rendre compte de la richesse que produisait cet Or Vert.

L’histoire du henequen :

Un grand sage Maya au nom de Zamná, fondateur de la belle Chichen Itza apprenait déjà aux habitants à tirer profit du potentiel du KI. Mais ce sont les colons, gros propriétaires terriens qui firent fortune, en extrayant le soskil, partie dure et résistante des feuilles de cette agave. Les colons à l’aide de machines sophistiquées sortirent de leur hacienda un cordage résistant, qui connut un succès fou auprès des négociants mondiaux. Les espagnols se lancèrent dans l’exportation de ces cordages vers l’Europe, transformant le Yucatan en une puissance financière importante.

Malheureusement, l’arrivée du plastic mis a genoux la majeure partie des haciendas henequeras. Les propriétaires abandonnèrent les terres, et ses belles bâtisses furent laisser à l’abandon.

Quelques haciendas ont gardé en fonctionnement leur machinerie et offrent des visites guidées au travers de leur propriété aux touristes de passage, pour leur faire découvrir les techniques de la fabrication de ces cordages.

La nouvelles vies des Haciendas avec le tourisme :

L’afflux de touristes dans le Yucatan, permit de sauver ces haciendas de l’abandon. Des aventuriers financiers du XXe siècle, se sont lancés corps et âme dans la restauration de ces belles propriétés agricoles et les ont transformées en véritables hôtels de luxe. Elles offrent aux voyageurs un confort de grande qualité dans de belles bâtisses somptueuses, mêlant les plaisirs d’une hôtellerie haut de gamme à la découverte d’un passé industriel florissant. Les séjours en hacienda sont de plus en plus demandé par notre clientèle, qui apprécie le juste luxe et la beauté tranquille de ces lieux magiques. Visiter le Yucatan sans passer par une hacienda c’est presque inadmissible !

Certaines haciendas sont toujours des propriétés privées, que l’on peut vous faire visiter en privatif avec l’accord des propriétaires de ses belles demeures.

Le retour vers les matières naturelles, va peut-être permettre la renaissance de la fabrication des ses cordages fabriqués à base de KI. Cela permettra à certains propriétaires de redonner ses lettres de noblesse à cette matière noble venant de l’agave, reine des sols Yucatèques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte